l’Ostéopathie Bio-Tissulaire

 

L’Ostéopathie Bio-Tissulaire est une pratique de l’ostéopathie qui privilégie le dynamisme de la vie (bio) dans tous les tissus du patient.

 

Le dynamisme de la vie

Dans les dernières années de sa vie Williams Garner Sutherland (1873-1954) le fondateur de l’ostéopathie crânienne, fait évoluer son concept d’un modèle Biomécanique vers un modèle plus Biodynamique.

A l’instar de la médecine qui au cours de son histoire a alternée les modèles matérialistes et les modèles vitalistes pour expliquer les processus thérapeutiques, W.G. Sutherland a fait de même en ostéopathie.

Au début de ses recherches, Sutherland expliquait les fondements de son concept en s’appuyant sur l’anatomie, la physiologie et la pathologie. Après plusieurs années de recherches et de pratiques, les explications mécaniques de la première heure lui semblent insatisfaisantes. C’est alors qu’il se tourne vers des explications plus immatérielles pour parler des fondements de sa pratique. Sans renier les bases matérielles et mécanistes, ses explications plus vitalistes prolongent sa vision thérapeutique. Les concepts de Fulcrum, de Still-point, de Potentiel inhérent (Potency), et de souffle de vie ainsi que la « transmutation de la matière » sont mis en place et développés durant cette période.

En se basant sur ces concepts vitalistes développés par W.G. Sutherland, L’ostéopathie Bio-Tissulaire explore et travaille avec la vitalité des tissus.

 

L’approche tissulaire

Évoquée par Still, Sutherland et Rollin Becker, l’Ostéopathie Tissulaire proprement dite a été formalisée et enseignée par Pierre Tricot au début des années 80.

Les principes spécifiques à cette approche permettent de développer des outils essentiels à la palpation ostéopathique.

Ces outils développent des paramètres « objectifs » de palpation en considérant la dureté (densité) la tension et le mouvement de « la qualité des tissus du patient ». Mais, ils prennent aussi en compte « l’état d’être de l’ostéopathe » sur un plan plus subjectif en privilégiant, sa présence, son attention et son intention.

L’Ostéopathie Bio-Tissulaire est donc une synthèse thérapeutique entre l’approche tissulaire de l’ostéopathie développée par Pierre Tricot et l’ostéopathie vitaliste de W.G. Sutherland à la fin de sa vie.

 

Qu’est-ce que l’Ostéopathie Bio-Tissulaire peut apporter à l’ostéopathe ?

En pratiquant l’Ostéopathie Bio-Tissulaire, l’ostéopathe met en application de façon concrète les principes fondamentaux de l’ostéopathie énoncés par A.T.Still. Avec une conscience aigue de son implication dans le traitement – développement de sa qualité de présence, de son attention, etc. – l’ostéopathe contactera de façon subtile le processus de guérison à l’œuvre chez son patient. Par une prise de conscience de ses points d’appuis thérapeutiques (ses Fulcrum), l’observation précise des « instants de résolution » (les Still-point), l’ostéopathe permettra l’émergence des forces de vie (Potency du Souffle de Vie selon W.G. Suhterland) afin d’atteindre une transformation profonde – Sutherland dit même une transmutation – des tissus du patients.

L’application de cette pratique d’ostéopathie Bio-Tissulaire permet de répondre à de multiples situations thérapeutiques en toute innocuité pour le patient.