top of page
Rechercher
  • fimbel

Je vous souhaite de fortifier votre FULCRUM.


MAIS QU’EST-CE DONC QU’UN FULCRUM ?


Lors de mes études, il y a près de 35 ans, mes enseignants parlaient très peu de cette notion. Oh ! juste parfois comme un point d’appui des avant-bras sur la table lors des techniques crâniennes. Pourtant, j’ai découvert après mes études que les fulcrum sont essentiels pour WG Sutherland (sa maison en Californie, ne l’a-t-il pas nommé « Villa Fulcrum » !) et surtout pour Rollin Becker pour qui ils sont comme l’œil d’un cyclone ; un point d’appui solide et calme et puissant. Cet auteur insiste en disant que « pour développer le sens du toucher, il est nécessaire d’apprendre le principe du fulcrum, puis de concevoir une méthode permettant d’utiliser ce principe dans le diagnostic. ».

Un fulcrum est relié à l’espace aussi bien matériel qu’immatériel, il organise, oriente et dynamise un mouvement. Et cette notion se décline aussi bien physiquement comme un point pivot, un moyeu d’une roue, un centre de gravité, etc. qu’immatériellement ; lors de l’ancrage, le centrage du thérapeute ou encore une pensée, une conviction, etc. qui dynamise notre vitalité intérieure.

Alors prendre soin de ses fulcrum, c’est se relier à des centres d’intérêts (la traduction de fulcrum comme un centre est intéressante) qui nous aident à dynamiser notre énergie. Si par exemple un de vos fulcrum c’est le sport, cette activité oriente organise et dynamise votre vie.

Si vous êtes ostéopathe, l’un de vos fulcrum c’est l’ostéopathie ! et en prenant soin de votre fulcrum d’ostéopathe, vous dynamiserez votre activité d’ostéopathie. C’est un des secrets que je donne aux jeunes qui galèrent à démarrer leur activité professionnelle. Car la qualité du fulcrum du thérapeute est plus essentielle que son habilité technique. J’ai eu souvent l’occasion de constater qu’un étudiant dont les résultats scolaires en collège d’ostéopathie sont très moyens mais qui a fulcrum d’ostéopathe dynamique, réussi une meilleure carrière professionnelle (et l’inverse est hélas parfois fréquent).


ALORS COMMENT DYNAMISER VOTRE FULCRUM D’OSTEOPATHE ?


Voici une liste non-exhaustive de propositions pour dynamiser votre fulcrum de thérapeute :


  • Cultiver des ressources dans votre vie personnelle pour vivre en harmonie :

    • Cela peut passer par une activité physique sportive, manuelle, artistique.

    • Cultiver l’émerveillement et le lien à la nature.

    • Soigner vos relations de couple, de famille, d’amis, etc.


  • Pratiquer des activités qui vous aide votre centrage :

    • La méditation, les arts martiaux, la danse, etc.

    • Une activité qui vous emporte, vous passionne (un hobby).


  • Savoir se relier avec plus grand que nous :

    • Selon votre conception philosophique et/ou spirituel.


  • Cultiver votre lien à l’ostéopathie :

    • Lisez des textes d’auteurs ostéopathes (Sutherland, Becker, Frymann, etc).

    • Se faire traiter de temps en temps en ostéopathie, cela dynamisera votre fulcrum. C’est bien ce que nous proposons à nos patients.

    • Une participation à des stages d’ostéopathie est précieuse pour dynamiser votre fulcrum de thérapeute.


  • Lors de vos séances d’ostéopathie :

    • Prenez un temps pour vous centrer avant de commencer.

    • Prenez conscience de votre qualité de présence, ici et maintenant.

    • Gardez à l’esprit les concepts ostéopathiques.

    • Prenez une posture avec les pieds au sol, la verticalité de la CV, etc.



Laissons le mot de la fin à Rollin Becker, qui nous dit : « Soyez le fulcrum, avec tout votre corps, un fulcrum flottant, pour trouver où se trouve le fulcrum intérieur du patient. ».

Ou encore : « Je travaille de mon fulcrum silencieux vers le fulcrum silencieux du patient. »

Tout un programme… un chemin de vie !

87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page